Palombe et Tradition > Palombe et Tradition - n°26 -PRINTEMPS 2010

Palombe et Tradition - n°26 -PRINTEMPS 2010
5.00 €
Ref : PT26
EN STOCK : Livraison en 48H
AJOUTER AU PANIER

SOMMAIRE

L’ÉCHO DES CABANES.
DOSSIER - Interrogations sur une saison anachronique
Courrier d’un lecteur
HIVERNAGE - Un bon hivernage
PALOMBE ET RUGBY - Jacky et Gérard INDURAIN
REPORTAGE - Une palombière pédagogique
ELEVAGE - La reproduction en volière
PORTRAIT - Jean GARAT
ECHO DE LA FORËT - La chenille processionnaire du pin
Autour d’elles… - Sacré pouvoir de survie!
HISTORIQUE - Domiciles et stations
Pierre et Jean, deux chasseurs non pas imaginaires mais bien de notre époque
SOCIETE - Léguer une palombière
COMPARATIF - L’œillére: Aluminium ou plastique
La tête dans le ciel…
ITALIE - La chasse traditionnelle à la palombe
LES RECETTES DU PALOUMAYRE
Droit de réponse

 

EDITO
«22 ans et toutes ses rémiges…»
Cet édito est, je vous l’avoue, d’une extrême émotion.

En effet, la roue tourne, le vieux grognard (votre serviteur) fatigué lève le pied et cède les ficelles.
Toutefois, je vous confie, amis lecteurs, ce que j’ai de plus cher: mon ramereau.
Etudes supérieures, un an en Nouvelle-Zélande et Australie, plusieurs mois au Costa Rica, trilingue, désormais Pierre NIETO est le nouveau directeur de la publication du magazine PALOMBE&TRADITION. Ainsi en ont décidé les trois associés de la société EDIPASSION (Philippe DUCOS, Philippe LABAY et Robert NIETO) en lui vendant leurs actions.
 Ce vent de jeunesse paloumayre risque de nous «décoiffer» un peu, nous, comité de rédaction d’expérience, d’ailleurs la nouvelle intégration  de signatures telles Mélanie DUPUY 22 ans, Benoît BOTTACIN 20 ans, Benoît CLAUDIN 22 ans sont des signes de dynamisme et d’ouverture évidents. Lors du prochain comité de rédaction seront soumis à la cooptation deux autres jeunes plumes passionnées…
 C’est un gage de l’adaptation à des évolutions actuelles (gestion de l’espèce, gestion pertinente des milieux, prise en compte écologique des biotopes, etc.), tendances dont nous devons reconnaître que nous avons un peu «loupé la marche» jusqu’ici. Pourtant ces angles de vue sont nécessaires si nous voulons pérenniser nos pratiques palombistiques.
 A l’heure où nous savons de façon certaine que la Palumba Columbus est chassée avec appelants dans de nombreux départements de ce pays, mais aussi en Scandinavie, Belgique, Grèce, Turquie, Italie, Espagne, Portugal, Angleterre, Ecosse et j’en passe, nous devons appréhender la gestion de l’espèce dans sa globalité Européenne.
 Aussi et comme disait un journaliste rugbistique célèbre:
«Allez les petits!», enfin sachez mes amis que ces jeunes sont tombés dans la marmite paloumayre étant petits.

 Adishats  et  cou  cou  coucou  cou…


Robert Niéto, directeur de la publication

 
Il n'y a pas d'avis consommateur pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis