Palombe et Tradition > Palombe et Tradition - N°64 - AUTOMNE 2019

Palombe et Tradition - N°64 - AUTOMNE 2019
10.00 €
Ref : PT64
EN STOCK : Livraison en 48H
AJOUTER AU PANIER

SOMMAIRE

 4    L’écho des Cabanes…
 10    Dossier - On rêve d’une autre vague bleue
 15    Italie - Migrations diurnes et nocturnes sur la mer Adriatique
 18    Pyrénées-Atlantiques - Du nouveau pour le tir au vol ?
 20    Histoire Technique - La première mécanique électrique
 22    Association - Défendre la chasse traditionnelle de la palombe en Haute-Garonne
 24    Mémoires de paloumayres - Claude Boy : le passage s’étiole, pas la passion
 26    Astuces de filetaïre - Comment positionner les « poulets »
 28    Palombe en ile-de-France - Passionnés comme chez nous
 31    Les Prévisions de passage du Paloumayre avec tableau de bord
 35    Dessin humoristique de Serge Faval
 36    Histoire - Palombes et révolution
 38    Essai - Les sept cartouches les plus utilisées par les paloumayres
 45    Autour d’elles... - Toi, la bagnole de la cabane
 48    Anecdote - Planté pour de bon !
 50    Chiens - Pourquoi vouloir un chien étranger ?
 52    « La tête dans le ciel... » - Le vent des palombes
 58    Les recettes du paloumayre

EDITO

Le bonheur arrive...

Octobre, quel mois magnifique. On l’attend, on le redoute et quand il est là, on le vénère ou on le maudit. Mais quel bonheur, ce premier matin d’octobre où on arrive à la cabane, où on allume le poële, où on monte les appelants. Comme la nature est paisible à la pointe du jour. Tout est encore en sommeil, le moindre bruit semble remplir le silence. C’est le point de départ d’un mois et demi d’attentes, de rigolades, de stress et surtout de fortes poussées d’adrénaline, de doutes, d’engueulades et de remises en question aussi. 
La cabane est prête depuis peu, c’est bien connu, le paloumayre entreprend toujours des modifications de dernières minutes. Mais elle est prête. Bientôt la famille et les amis viendront partager notre table. Ils se succéderont, chasseurs ou non chasseurs, passionnés ou néophytes, ils partageront alors notre passion, cet amour que nous avons pour ce bel oiseau bleu.
Tonton Albert ratera ça énième palombe, jurant qu’il l’a pourtant bien vu tomber. Benoit pestera après ce fichu pigeon sur fil qui traverse tout seul quand un vol est posé. Didier entamera une méditation profonde juste après le repas et moi, je l’aiderai. (Toute ressemblance avec des personnages réels ne serait que pure coïncidence)…
Les jours se suivront sans jamais se ressembler, tantôt bons, tantôt mauvais, mais ils laisseront toujours un souvenir de partage et d’amitié. 
Si c’est pas ça le bonheur !
C’est toujours mieux quand il y a des palombes, me direz-vous. Alors est-ce qu’il va y en avoir?
Il semblerait que oui. Notre spécialiste Pierre Verdet a glané des informations dans toute l’Europe et au delà. Un printemps très chaud et très sec en Scandinavie, un début d’été caniculaire en Norvège, entraînant même de violents incendies de forêts en Suède et en Sibérie, ou déjà 3 millions d’hectares sont partis en fumée. Les cultures céréalières ont également considérablement souffert de ces conditions. Ce «scénario» catastrophe digne des plus mauvais films Hollywoodiens, n’est pas de bon augure pour la planète. La palombe, elle, en bonne opportuniste, y tire son épingle du jeu. Ce temps est parfait pour sa reproduction et il semblerait qu’elle ait énormément niché. 
Il y aura donc des palombes, mais vont-elles passer au dessus de votre cabane? Je crois qu’à cette question même Jean-Patrick Barnabé notre «Madame soleil» à nous ne saurait répondre. Il vous dira simplement que les conditions climatiques printemps-été 2019 ressemblent fortement à celles de 2018. Il faut donc peut-être s’attendre à ce qu’il y ait de grands déballages, à condition de ne pas se retrouver dans la purée de pois comme certains malheureux paloumayres l’an dernier. Ensuite, il vous dirait : «Je vois... je vois... à la Saint t Michel, l’appeau au ciel et à la Saint Luc...»
Quoiqu’il en soit, soyez prêt à les accueillir, et surtout à ne pas les rater. Vous lirez dans ce numéro un essai des sept cartouches préférées des paloumayres et surtout de précieux conseils pour trouver celle qui correspond le mieux à votre fusil.
Octobre est bientôt là, notre belle bleue avec, alors n’oubliez pas, pour que la fête soit belle, elle doit se dérouler sans drame et sans accident. Attachez-vous, sécurisez, et respectez cet oiseau que vous aimez temps.
Bonne saison à tous, avec du bleu plein les yeux.

Joël Barberin, Directeur de la publication

 
Il n'y a pas d'avis consommateur pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis