Palombe et Tradition > Palombe et Tradition - N°21 - HIVER 2008

Palombe et Tradition - N°21 - HIVER 2008
5.00 €
Ref : PT21
EN STOCK : Livraison en 48H
AJOUTER AU PANIER

SOMMAIRE

L’ÉCHO DES CABANES.
Autour d’elles.... - Tuer du gibier, pourquoi?
LEGISLATION - Pyrénées-Atlantiques
PALOMBE ET RUGBY - Olivier Laurent: «Joueurs de rugby et chasseurs de palombes partagent les mêmes valeurs !»
TRADITION - Débardage à cheval
SOCIETE - Sare : La saison estivale de la Palombe
MIGRATION - Le très grand truc de la Saint-Luc
SOCIETE - Palombière: une seconde vie pour jeunes retraités
LOIN DU SUD-OUEST - Les délices de l’attente automnale
Les palombes et l'Italie
DOSSIER - La forêt landaise
AUTOROUTE - L'A65 perturbe la migration
ITALIE - Tout ou rien un étrange passage d'automne en effet!
LES RECETTES DU PALOUMAYRE

 

 

EDITO

Nous voilà revenus au calendrier d'antan…
 
Les dictons traditionnels ont retrouvé tout leur sens, à la St Michel l'appeau, à la saint Luc le grand truc, à la saint Martin la fin.
 
Cette année les palombes ont respecté le calendrier traditionnel, base de tous les dictons des paloumayres d'antan. Mais si ce fut une très bonne année pour beaucoup, ce ne fut pas le cas pour d'autres, notamment dans le piémont pyrénéen ou la vallée du Rhône qui n'ont eu qu'un passage médiocre, (voir article de P. Verdet, Le très grand truc de la Saint Luc). Les chasseurs traditionnels aux filets ont quant à eux regarni leurs volières et parfois même dépanné les copains, mais seuls ceux placés sur une zone constituée par la Dordogne et le Lot-et-Garonne, une partie de la Gironde et des Landes ont réussi à tirer leur épingle du jeu, les conditions climatiques ont largement contribué à cet état de fait. La neige qui s'est invitée très tôt dans les Pyrénées a fait barrage aux migratrices qui se sont répandues dans tout le massif forestier des Landes de Gascogne et qui l'ont alimenté en rôdeuses très tôt dans la saison. Le maïs encore sur pied au 20 novembre n'a pu leur servir de nourriture, les palombes se sont donc concentrées dans les chênes, profitant d'une glandée exceptionnelle. C'est donc une très bonne saison pour ceux qui chassent dans les chênes, ce qui va remonter le moral des paloumayres ! Après plusieurs années médiocres, ils sont de nouveau remplis d'espoir pour la saison prochaine. Mais les années se suivent et ne se ressemblent pas forcément, alors sachons profiter de ce que nous donne la nature en gardant derrière la tête qu'elle peut nous reprendre d'une main ce qu'elle nous a donné de l'autre. Pour exemple la disparition du moineau domestique : Qui aurait pu croire à la raréfaction du moineau en seulement quelques années tant les populations étaient dynamiques et commettaient des nuisances pas toujours appréciés les citadins. Une espèce si commune et prolifique que personne n'aurait pu croire à sa disparition dans un délai si court. Soyons donc
vigilants, et pensez à ceux qui n'ont pas eu la chance d'avoir des palombes sur leur cabane cette année.
 
Je voudrais également remercier et féliciter les vrais paloumayres qui après avoir dépanné gratuitement les copains, ont relâché les palombes qu'ils avaient en trop dédaignant tuer celles prises au filet. Peut-être les rattraperont-ils l'année suivante, elles ou leurs descendantes.
Au nom de toute l’équipe de palombe&Tradition, je voudrais vous présenter tous mes vœux pour cette nouvelle année. Que 2009 soit aussi bonne pour tous ceux qui ont vu beaucoup d’oiseaux et meilleure que la précédente pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’avoir des palombes sur leur tête.

Philippe Ducos, Rédacteur en Chef.

 
Il n'y a pas d'avis consommateur pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis