Palombe et Tradition > Palombe et Tradition - N°08 - AUTOMNE 2005

Palombe et Tradition - N°08 - AUTOMNE 2005
5.00 €
Ref : PT8
EN STOCK : Livraison en 48H
AJOUTER AU PANIER
SOMMAIRE

4 L’ÉCHO DES CABANES
8 SOCIETE - Epouse de paloumayre,un sacerdoce
10 EVOCATION - La Toulouse, la chasse éternelle
12 DOSSIER - Les munitions du paloumayre
18 ENQUÊTE - Le paloumayre a 54 ans
24 PALOMBE ET RUGBY - Denis Avril
26 PAYS BASQUE - HOLTZARTE la magnifique
29 REFLEXION - votre future palombière
31 PREVISIONS DE PASSAGE 2005
35 GIFS - Sur la voie scientifique....
38 HOMMAGE - Bernard MANCIET n’est plus....
40 CHIENS - Chenil ou maison ?
42 DOSSIER - LE PIGEON SUR FIL (suite)
48 UNE FAMILLE ET SA PALOMBIÈRE
50 ITALIE - Progetto colombaccio








EDITO :

La chasse à la palombe résistera-t-elle aux nouvelles pratiques plus tout à fait traditionnelles ?

Comme on pouvait le craindre, la généralisation de la chasse avec appelants est en train de modifier les pratiques de chasse plus tout à fait traditionnelle. Si dans la majorité des départements traditionnels les chasseurs se resserrent autour de leurs pratiques ancestrales, réflexe naturel de sauvegarde, il y aurait même un semblant de retour à la tradition, il n’en est pas de même dans les nouveaux départements qui pourraient s’engouffrer tout de suite dans cette brèche législative pour arriver à terme à la généralisation du tir au vol avec appelants.

Cependant les us et coutumes ont la vie dure, et on ne devient pas paloumayre comme ça du jour au lendemain. Et puis monter une palombière traditionnelle n’est pas une mince affaire, cela demande beaucoup de temps et suppose une certaine assiduité pendant tout un mois de migration. Dans le Sud-Ouest cela ne pose pas trop de problèmes aux employeurs qui se sont depuis longtemps adaptés à cette

culture du mois d’octobre, et préfèrent mettre leurs employés en congés que de les voir travailler la tête en l’air. Il n’en sera pas de même dans un département non-traditionnel, ou prendre ses congés pour chasser, même la palombe, ferait passer pour un extra-terrestre.

Aussi les cas de passage à une chasse traditionnelle ailleurs que dans les régions d’origine sont rares, en tout cas beaucoup plus que ce qu’on l’aurait pu craindre. Bien sûr il est encore trop tôt pour mesurer réellement les effets de cette mesure. Ce qui est sûr c’est que l’on pourra faire confiance aux palombes pour s’adapter, comme elles savent si bien le faire, à nous de faire évoluer nos techniques pour toujours garder un temps d’avance sur elles si l’on veut pouvoir encore poser quelques palombes et conserver nos “traditions”.

Philippe Ducos, Rédacteur en chef




 
Il n'y a pas d'avis consommateur pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis