Palombe et Tradition > Palombe et Tradition - N°02 - PRINTEMPS 2004

Palombe et Tradition - N°02 - PRINTEMPS 2004
5.00 €
Ref : PT2
EN STOCK : Livraison en 48H
AJOUTER AU PANIER

SOMMAIRE

2 L’ÉCHO DES CABANES
6 TRIBUNE LIBRE
13 HISTORIQUE - L’Albret berceau de la chasse à la palombe
14 PALOMBE ET RUGBY - Michel Crauste
16 TECHNIQUE - La migration change
21 FICHE PRATIQUE - La trémie anti-gaspi
23 SÉCURITÉ - Sécurité en palombière 2ème partie
30 PORTRAIT - Gilles Laborde
32 PLANCHE TECHNIQUE - la galle du chêne
34 DOSSIER ÉLEVAGE - Domestiquer les palombes
40 CHIEN - L’alimentation
42 PÉNINSULE IBÉRIQUE - Un très bel hivernage
44 HISTOIRE DE CHASSE Chasse de printemps, chasse d’antan
48 LÉGISLATION - le point…
52 INSOLITE - Règlement de palombière
54 MIGRATION - Le bilan de palombe.com
58 INTERNET - Palombe.com


EDITO :

Ne scions pas la branche sur laquelle nous avons construit notre  palombière

Ce deuxième numéro de Palombe & Tradition est aussi le premier des quatre numéros de l’année 2004. Oui, l’excellent accueil réservé à Palombe & Tradition par nos lecteurs, nous permet d’envisager une périodicité trimestrielle et une diffusion élargie aux points de ventes presses dans les 13 départements du Sud-Ouest.

Le nouvel arrêté “appelant” paru en octobre dernier, en pleine saison de chasse a fait couler beaucoup d’encre, beaucoup de courrier est arrivé à la rédaction : preuve que les paloumayres se sont “appropriés” le magazine. Palombe & Tradition leur donne la parole en publiant quelques-unes de leurs réactions.

Cependant, les conditions de discussion de l’arrêté relatif à l’usage des appelants , ont mis en évidence la non-représentativité des chasseurs de palombes au sein des fédérations départementales, pour preuve la confidentialité du débat sur le sujet. Pensez-vous un seul instant que sur un sujet aussi sensible et déterminant pour l’espèce et l’évolution des modes de chasse, s’il s’était agit de bécasse, l’arrêté aurait été discuté en catimini sans que le CNB (Club National des Bécassiers) ait été convié au débat ? Peut-on imaginer la généralisation du tir au plomb du chevreuil à l’ensemble du territoire français sans que l’ANCGG (Association des Chasseurs de Grand Gibier) soit invitée à la discussion ? NON.

L’ANCGE (Association Nationale des Chasseurs de Gibier d’Eau) n’a-t-elle pas pris part à la discussion concernant les zones de chasse de nuit ?

Même si on peut en vouloir aux fédérations, notamment du Sud-Ouest, de n’avoir pas réagi à la menace que fait peser l’arrêté “appelants” sur la chasse traditionnelle de la palombe, elles peuvent toujours se dédouaner, (mais nous ne sommes pas dupes) en prétextant qu’elles n’avaient pas d’interlocuteurs représentatifs.

Alors avant de se lamenter plus longtemps groupons-nous pour créer une association nationale de chasseurs de palombes : l’ANCP (Association Nationale des Chasseurs de Palombes) regroupant des associations départementales. Rassemblons-nous autour d’une “charte-éthique”. Organisons nous-mêmes la chasse à la palombe de demain ! Un défi nous attend, l’intégration de nouveaux chasseurs de palombes venus de toutes les région de France. Cela ne se fera pas sans poser des problèmes d’éthique et d’intérêts personnels, de conflits nord/sud entre le tir au vol et la chasse traditionnelle. Enfin prenons part à la gestion de l’espèce palombe. Dénonçons les excès sans nous compromettre. Je crois, au vu des débats constructifs qui s’instaurent sur internet, en la bonne volonté des chasseurs de palombes décidés à ne plus se laisser dicter leur loi.

Fédérons-nous rapidement, sans quoi nous scierons nous-mêmes la branche sur laquelle nous avons construit notre palombière.

Philippe Ducos, Rédacteur en chef.

 
Il n'y a pas d'avis consommateur pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis